Le fanorona est avant tout un jeu, qui se joue à deux, il se rapproche sensiblement au jeu des dames des occidentaux.
Mais au delà du jeu comme il est dans l'apparence, c'est également un outil qui apprend aux citoyens de respecter les règles établis dans la société. C'est un moyen d'entrainement efficace à stimuler notre sens de la stratégie.

L'idée part même de loin, le fanorona permet au Mpanandro (Astrologue) de voir selon les esprits scientifiques ou cartésiens, et de deviner selon les esprits profanes, la réalité que nos sens habituels ont du mal à observer.
Si le jeu consiste à faire bouger des vato (pierre), qui symbolisent la force et la robustesse, afin d'éliminer les vato de la partie adverse, il apprend également à la société la valeur du GRAND PARDON quand une partie est sur le point de perdre sa bataille.

Ce jeu de fanorona est un patrimoine inouï dans son sens culturel.
Il mérite d'être revu à sa juste valeur.